Alice, Arsène, Jamie, Thursday... et les autres

12 janvier 2016

Bienvenue

Bienvenue sur ce blog, sur lequel je vais, peu à peu, rapatrier les contenus "culturels" de mon blog Châtaigne, lavande et cacao, qui restera consacré à mes travaux d'aiguilles (point de croix et tricot essentiellement). Ce blog présentera mes lectures, coups de coeur musicaux, des films et séries et quelques photos de vacances... Merci de votre visite...
Posté par DViolante à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mai 2017

Mai : Samuel Beckett

J'ai découvert Beckett lors de ma période "théâtre". J'avais 16-18 ans, je faisais du théâtre en amateur au conservatoire municipal de la ville où j'habitais, je lisais donc pas mal de pièces de théâtre, classiques et "modernes". On était dans les années 1980, donc mes modernes étaient Anouilh, Ionesco, Sartre, Camus, mais aussi Tchékhov, Pirandello... Lorsque Beckett m'est tombé dans les mains, c'était En attendant Godot et Fin de partie et je dois reconnaître que le livre m'est littéralement tombé des mains. Je... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 mai 2017

Middlemarch, Livre 3, chapitres 23 à 27

 Nous démarrons cette semaine une nouvelle partie intitulée L'Attente de la mort. Nous voici de retour à Middlemarch  avec Fred Vincy qui n'arrivera pas à honorer une dette et honteux de demander de l'argent à son père, après avoir essuyé un refus, se tourne vers Mr Garth, le père de Mary. Celui-ci est un entrepreneur, qui après avoir eu des soucis d'argent a totalement remboursé sa dette. Son épouse a autrefois donné des cours et pour cela ( avoir "été obligée de gagner sa vie" ) Mme Vincy ne la... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2017

Middlemarch, livre 2, chapitres 19 à 22

  Cette semaine nous avons lu les derniers chapitres du livre 2. Nous retrouvons Dorothea et Casaubon à Rome pendant leur voyage de noces.  Comme prévu il passe beaucoup de temps à faire des recherches dans les bibliothèques et elle se retrouve seule. Elle alterne les visites de musées qui ne la touchent pas, car elle n'est pas sensible à l'art, et le reste du temps reste à se lamenter sur son sort. Elle s'en veut surtout de ne pas pouvoir être davantage utile à son mari et se rend compte qu'il a peu de compassion pour... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 mai 2017

Meurtre au dix-huitième trou

  Parce qu'une copine en avait parlé sur Facebook et que je ne connaissais pas cet auteur, j'ai décidé de le découvrir. John-Erich NIelsen est né en France en 1966, il a été professeur d'allemand, puis officier, conseiller principal d'éducation et éditeur et auteur en Bretagne. Il a vécu en Allemagne et en ex-Yougoslavie. Il y a déjà 12 tomes des aventures de l'inspecteur Archibald Sweeney. Un jeune écossais d'Edimbourg, qui entame sa première enquête à l'aide d'un dictaphone. Son meilleur soutien lorsqu'il hésite est sa... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 22:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mai 2017

Middlemarch, Livre 2, chapitres 13 à 18

Nous entamons avec ce chapitre la seconde partie du roman, intitulée Vieux et jeunes. Nous continuons à découvrir les notables de Middlemarch et nous assistons à des dîners, des visites de courtoisie, la plupart du temps intéressées. Le jeune docteur Lydgate, qui vient d'arriver après des études de médecine à Paris et Edimbourg, est l'objet de toutes les attentions. Rosamund Vincy se verrait bien l'épouser, alors qu'il préfère Mary Garth. Mais une mauvaise expérience amoureuse avec une actrice à Paris, l'a pour l'instant... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 avril 2017

Middlemarch, Livre 1, chapitres 7 à 12

   Suite de notre lecture commune. Après avoir découvert les personnages de Dorothea, Celia et leur oncle, M. Casaubon et Sir James, nous faisons connaissance avec d'autres habitants de Middlemarch.  Le docteur Lydgate, qui vient d'arriver au village et qui ne déplaît pas à Rosemonde Vincy. Son frère, Fred, un jeune homme qui n'a pas terminé ses études, se lève tard, passe ses journées à jouer, lire ou monter à cheval. Il a une haute opinion de lui-même, mais pas de fortune. Il serait plutôt attiré par Mary... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 avril 2017

Middlemarch, Livre 1, chapitres 1 à 6

  Sur le forum Whoopsy Daisy Diana a proposé une lecture commune du "pavé" de George Eliot Middlemarch. J'ai ce livre dans ma bibliothèque depuis quelques mois, récupéré parmi les dons que les lecteurs font à la bibliothèque et je m'étais dit qu'un jour, peut-être, je le lirai... J'ai donc profité de l'occasion, car l'épaisseur du volume est impressionnante : plus de 1.000 pages, préface et appareil critique compris. Afin d'éviter d'abandonner trop vite notre lecture, nous lirons chaque semaine une cinquantaine de... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 avril 2017

Théâtre de Synge

Après avoir lu le récit de Synge de ses séjours dans les îles Aran, puis découvert quelle était sa vie, j'ai voulu lire au moins une de ses pièces de théâtre -la plus connue, Le Baladin du Monde occidental - afin de voir l'influence de ses voyages sur son oeuvre. Je me suis donc procuré, d'occasion, son théâtre et j'ai commencé par lire l'avant-propos de Françoise Morvan, la traductrice, dans laquelle elle explique son parti-pris de traduire l'anglo-irlandais parlé par les personnages par du français parlé en Bretagne en... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 avril 2017

Avril : G.B. Shaw

 Lorsque j'ai commencé ce Challenge, l'image que j'avais de George Bernard Shaw c'était un humoriste dont on citait de temps en temps (et de moins en moins) les aphorismes, à la manière d'un Oscar Wilde, sauf que j'étais bien incapable de citer une phrase de GB Shaw !!! Puis j'ai découvert un prix Nobel, socialiste, pacifiste et féministe. Alors disons-le tout net, même si je comprends le "message" que l'auteur a voulu transmettre avec Pygmalion, je n'ai pas trop apprécié l'histoire racontée dans la pièce. Shaw reprend le mythe... [Lire la suite]