Un roman un peu étrange, qui nous parle d'une guerre mondiale imaginée mais terrible. Nous sommes à la fin du vingtième siècle (ou au début du vingt-et-unième) quand Daisy, jeune américaine anorexique de quinze ans et qui ne s'entend pas avec sa belle-mère, est envoyée chez des cousins qu'elle ne connait pas dans la campagne anglaise. Rapidement le monde va basculer autour d'elle : sa tante part quelques jours en voyage pour son travail et ne rentrera jamais. En effet la guerre vient d'être déclarée et les frontières sont fermées. Les jeunes vont s'organiser une vie sans adultes pendant quelque temps. Un peu idylique, comme des grandes vacances. Daisy se rapproche de son cousin Edmond, avec qui elle vit sa première histoire d'amour. Puis la ferme où ils vivent est réquisitionnée, les enfants sont séparés. Les horreurs pleuvent de toutes parts,  Daisy va se retrouver seule avec sa cousine Piper, neuf ans. Une longue errance qui les menera à découvrir des cadavres dans une ferme, à vivre à la belle étoile en mangeant ce qu'elles trouvent, en vivant intensement...
La seconde partie du livre, beaucoup plus courte, nous raconte la fin de l'aventure : comment son père l'a retrouvée, rapatriée aux Etats-Unis et fait hospitaliser pendant six longues années, au cours desquelles elle n'a fait que se souvenir de ce séjour et espérer des nouvelles d'Edmond....

Un livre plutôt prenant, qui est à la fois roman d'amour et roman d'apprentissage. Un ouvrage sur la guerre qui sépare et rapproche les êtres humains...

maintenant-cest-ma-vie