Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants de Mathias Enard

Ce livre a obtenu le Prix Goncourt des lycéens en 2010. J'avais acheté ce livre pour la bibliothèque où je travaille et la plupart des lecteurs avaient été conquis, ce qui était plutôt de bon augure... Mais je n'ai pas été emballée par l'histoire. Ce roman part d'un fait réel : en 1506 Michel-Ange, qui travaille sur le tombeau du Pape à Rome, est invité par le sultan d'Istanbul pour y construire un pont sur le Bosphore. On suit Michel-Ange dans ses doutes, ses errances, sa fascination pour l'Orient et pour une danseuse en particulier... Mais je n'ai pas accroché. Michel-Ange m'a semblé imbu de lui même, incapable de la moindre empathie pour les personnes qui gravitent autour de lui... Le style cependant est intéressant et la construction en courts chapitres permet d'avancer rapidement dans le récit, mais je me suis un peu ennuyée. 
Il est vrai qu'il existe peu de documents sur cet épisode et que le fameux pont n'a jamais été construit...

 

parleleur