Second tome de la trilogie consacrée aux aventures de Matthew de Clairmont, vampire et Diana Bishop, sorcière, L'Ecole de la Nuit nous fait voyager dans le temps et l'espace. A la fin du premier tome Le Livre perdu des sortilèges, Diana et Matthew ont quitté le XXIème siècle pour tenter de retrouver l'Ashmole 782, un manuscrit alchimique très puissant, à l'époque Elizabéthaine. Ils se retrouvent donc à Londres en compagnie de Shakespeare, Marlowe et d'autres intellectuels et savants. Il se trouve que Matthew a déjà vécu à cet endroit et "remplace" donc pour quelques mois son avatar de l'époque. Diana, quant à elle, a beaucoup plus de mal a s'habituer aux usages et coutumes de 1590.

J'ai mis énormément de temps à lire ce second volume et comme le précédent, j'ai failli l'abandonner en cours de lecture. Non pas que l'histoire ne soit pas prenante, elle est même à mon goût un peu trop "riche". Il est question de vampires, de sorciers, de démons et de leurs fragiles rapports avec les humains ; mais également de procès de sorcellerie, d'alchimie, de philosophie et de littérature. Matthew et Diana vont voyager de l'Angleterre à la France pour rencontrer le père de Matthew. Matthew servira également d'espion et d'ambassadeur à Elizabeth Ière pour aller rencontrer Rodolphe II à Prague. Pendant ce temps, ils tâcheront de retrouver l'Ashmole, Diana tentera de parfaire ses connaissances en sorcellerie pour pouvoir rejoindre le XXI ème siècle.

Tout cela fait que je me suis trouvée par moment un peu perdue et submergée par toutes ces intrigues et ces personnages pendant 550 pages. Et par moment l'envie de lire autre chose, plus simple, plus rapide. Mais j'ai tenu bon et les derniers chapitres ont été avalés beaucoup plus vite que ceux du début.

Un troisième volume est en cours d'écriture, ainsi qu'un scénario de film consacré au premier volume. Pour l'instant aucune date de sortie n'étant prévue, je vais pouvoir avancer un peu mes livres en souffrance....

Des infos sur l'auteur Deborah Harkness

 

 

LEcole-de-la-Nuit