La dernière fois que je suis allée à Londres, j'avais prévu un livre trop mince qui ne m'a pas tenu le trajet. J'ai donc choisi un roman un peu plus épais, espérant qu'il me ferait l'aller et le retour, mais je l'ai terminé dès le soir de notre arrivée...

Il s'agit d'un roman policier d'un auteur que je ne connaissais pas et sur lequel je suis tombé par hasard en faisant des recherches pour une bibliographie au boulot. Plusieurs choses m'ont interpellées dans le résumé, le côté mystérieux du crime en chambre close, et les lieux où se passent le roman. Londres pour commencer, où le héros de l'histoire, Etienne, travaille comme cuisinier depuis plusieurs années et Hagueneau, ville de naissance de l'auteur dans le Bas-Rhin. Il faut dire que ma famille paternelle est alsacienne et que le récit se situe après guerre, mais contient de nombreux retours en arrière dans le passé et en particulier la guerre de 14 et l'entre-deux guerres et que je suis toujours curieuse d'apprendre des détails de cette époque troublée où vivait mes aïeux.

L'histoire est prenante à souhait. Etienne reçoit une lettre de son frère marié et habitant en Alsace, lui demandant de venir dès qu'il le pourrait car la santé de leur père s'est aggravée depuis que le fantôme d'Eva Muller lui est apparu. Eva,  une jeune fille allemande qui était leur camarade de jeux, a été assassinée de façon très brutale et atroce, lors des vacances où ils avaient fait connaissance. Depuis ce décès, imputé à la malédiction de l'empereur  Barberousse, un malaise était resté et les événements à suivre ne feront que rendre plus inquiétant ce mystérieux meurtre.

J'ai beaucoup aimé le climat du livre, j'ai retrouvé les sentiments mêlés de haine pour les anciens ennemis, que je percevais encore dans les années 1970- 1980 dans ma famille. Le roman, écrit en 1986, a bien su rendre l'atmosphère d'après-guerre, où les gens étaient encore fortement marqués par les événements qu'ils avaient vécus. La solution de l'énigme sera donnée au cours du roman, mais finalement il s'agit davantage d'un récit qui analyse les sentiments des protagonistes et comment la guerre de 14 a transformé leur mentalité...

Les livres de Paul Halter parus aux éditions du masque sont disponibles d'occasion ou en brocante et je me suis empressée d'en commander trois autres, afin de mieux connaître cet auteur. La collection Eurydice les réédite peu à peu. A consulter aussi un site qui lui est consacré, et même un forum !

barberousse