last-days

D'après le roman de Joyce Maynard, Labor day (Un long week-end).
Film de Jason Reitman de 2013.

Henry , 13 ans, vit seul avec sa mère Adèle, ancienne danseuse, fragile psychologiquement depuis que son père les a quittés pour s'installer avec sa secrétaire. Cette fin d'été 1987, ils vont au supermarché voisin pour des achats avant la rentrée scolaire, et Henry est abordé par un homme, mal en point, qui lui demande de l'aider. Adèle et Henry vont le ramener dans leur maison, avant de découvrir qu'il est un prisonnier évadé et recherché.

Franck n'est pas violent, et peu à peu est ému par la vie de cette femme. Pendant les quelques jours où il va demeurer chez eux, ils vont apprendre à se connaître. Franck apprendra à Henry à jouer au base-ball, à faire des tourtes aux pêches, réparera ce qui est cassé dans la maison. Adèle sera touchée par la sollicitude et la tendresse de cet homme. Ils envisageront même de quitter le pays ensemble pour s'installer au Canada.

 

Je n'ai pas (encore) lu le livre, et je ne peux donc pas juger de l'adaptation, mais le film est très nostalgique : les nombreux flash-back qui nous racontent l'histoire d'Adèle et expliquent les raisons de sa fragilité, les objets des années 80, console de jeux, fichiers à la bibliothèque (mon oeil de professionnelle l'a repéré)...

Les personnages principaux sont tous des rescapés de la vie. Franck a trouvé une "famille", un lieu accueillant, où il n'est pas jugé. Adèle a renoncé à l'idée de la maternité depuis longtemps. Elle s'est enfermée dans ses souvenirs et vit à travers son fils. Franck la séduit par sa gentillesse et le regard qu'il pose sur elle. Quant à Henry, c'est le narrateur, qui bien des années après nous racontera l'épilogue. Il a dû grandir trop vite, remplaçant l'homme de la maison, et a parfois envie d'une autre vie, mais reste très attaché à sa mère.

 

J'ai beaucoup aimé ce film, Kate Winslet (Adèle) et Josh Brolin (Franck) donnent à leur personnage beaucoup de profondeur. L'histoire est racontée par petites touches, l'atmosphère de la fin de l'été dans une petite ville du New Hampshire, avec tous les préjugés qui s'y rattachent est parfaite. Je vais tâcher de trouver le roman de Joyce Maynard pour pouvoir comparer....