arsene-1 arsene_lupin_t2_cv arsene-3

 

Depuis que le personnage d'Arsène Lupin est passé dans le domaine public, les auteurs s'en donnent à coeur joie et on voit apparaître régulièrement des "suites", "nouvelles aventures", "nouvelle vie" d'Arsène Lupin en librairie. Pour moi qui suis une fan absolue du personnage créé par Maurice Leblanc, je devrais m'en réjouir, mais les résultats ne sont pas toujours à la hauteur du "mythe".

C'est le cas dans cette série de trois bandes dessinées qui nous présentent les "origines" d'Arsène Lupin. Pour les lecteurs assidus de l'oeuvre de Maurice Leblanc beaucoup de détails sont donnés au fil des romans, enfance en Normandie, sa mère est une jeune fille noble, Henriette d'Andrésy, reniée par sa famille pour avoir épousé Théophraste Lupin, professeur de gymnastique et de savate. Alors que son père est emprisonné pour escroquerie, Henriette est accueillie chez des cousins à Paris qui la traite comme une servante. Arsène, alors âgé de six ans, vole chez eux le fameux collier de la Reine et Henriette est renvoyée. Ils trouvent alors refuge chez Victoire, la fameuse nourrice, présente dans de nombreux titres, qui l'élèvera à la mort de sa mère. Le film avec Romain Duris était sur ce point assez fidèle.

Dans cette série, on ne retrouve plus ces élèments, les scénaristes partent sur une autre enfance. Un jeune garçon, est envoyé au bagne pour avoir assisté au meurtre de son ami Théophraste Lupin, tué par deux policiers. Un jour le comte de La Marche le fait libérer pour l'adopter et lui donner une éducation de gentleman. Il voit en lui le remplaçant de son fils disparu, à qui il confiera la mission de poursuivre son combat... Il ne prendra que plus tard le nom de Lupin comme pseudonyme.

 

J'ai eu beaucoup de mal à me passionner pour le personnage, que j'adore pourtant. Les dessins ne m'ont pas aidée non plus, je les ai trouvé trop durs, même si effectivement l'histoire racontée n'est pas tendre. J'avoue avoir hésité à poster même un billet sur cette série, et depuis j'ai lu Arsène Lupin, les héritiers des mêmes auteurs, mais cette fois-ci au format roman, et qui en est la suite. Du coup il fallait que j'en présente au moins la préquelle...

Même s'il est toujours intéressant de se pencher sur la jeunesse de certains héros, je trouve que Maurice Leblanc l'a fait beaucoup mieux et puis c'est quand même sa création... Donc grosse déception pour ma part. 

lupin-1 arsene-2