lettres-pere-noel

 

On connait Tolkien pour ses mondes fantastiques  et ses langages imaginaires développés dans Le Seigneur des anneaux et Bilbo le Hobbit, je l'ai découvert en père inventant des histoires pour ses quatre enfants, John, Michael, Christopher et Priscilla.

A compter de 1920, son premier fils est alors âgé de trois ans, et jusqu'en 1943, sa dernière fille a  quatorze ans, Tolkien va chaque année écrire à ses enfants des lettres présentées comme venant du Père Noël. Si la toute première est relativement courte, au fil des années elles vont s'étoffer, s'enrichir de dessins et de personnages secondaires. Pour ma part j'adore particulièrement OP (Ours Polaire, Polar Bear en V.O.) qui aide le Père Noël à préparer les cadeaux, ajoute quelques lignes sur les lettres, invente un alphabet, mais est un gaffeur de compétition : il va prendre un bain, s'endort et inonde la salle où sont entreposés les cadeaux ; il dévale les escaliers les bras chargés de paquets...

Puis arrivent les neveux de l'Ours Polaire, Paksu et Valkotukka, les Elfes rouges et des Gobelins qui viennent les attaquer. Tout au long des années et des lettres se dessine en filigrane l'histoire des enfants Tolkien, peu à peu les aînés n'écrivent plus au Père Noël, on voit également apparaître les événements du monde réel, la Seconde Guerre mondiale, qui a même des incidences sur les stocks du Père Noël...

J'ai adoré ce recueil de lettres, accompagnées de leurs dessins, si touchant et si travaillé : l'écriture du Père Noël est tremblée, celle de l'Ours est pataude et remplie de fautes d'orthographe... On voit que Tolkien mettait autant de soin à écrire pour ses enfants, que pour rédiger ses oeuvres plus monumentales. 

Ce livre m'a été offert par AnGee, dans le cadre d'un secret Santa, organisé sur le Forum Whoopsy Daisy 

pere-noel-1920 ours-polaire