1000-mysteresAL

 

Encore une bande dessinée qui revisite le personnage du gentleman-cambrioleur. Après la déception de Arsène Lupin, les origines, j'ai voulu y croire avec L'illusion de la panthère noire, première partie de la série Les 1000 mystère d'Arsène Lupin.

L'histoire démarre en 1913, Arsène Lupin assiste à une grande réception à Paris, sous le masque du vicomte Ernst Von Schtudel. Il espère y dérober la Panthère Noire, un splendide collier portée par la princesse indienne Rana Sin. Mais il va se heurter à un adversaire de taille, en la personne du Baron des Brumes, un homme au masque étrange, qui lui donne d'étonnants pouvoirs ...  Arsène va demander de l'aide à Georges Méliés pour tenter de comprendre les illusions générées par les machines du Baron

Si les illustrations sont plutôt convaincantes, avec des accents steampunks plutôt bienvenus, j'ai été un peu déçue par l'histoire, qui démarre classiquement, puis enchaîne les planches, sans que nous puissions y voir un quelconque rapport. Evidemment c'est fait pour entretenir le suspense, mais j'ai eu un peu l'impression de m'éparpiller sans comprendre quoique ce soit.

Galien, le dessinateur s'est inspiré de Robert Lamoureux, qui a interprété le personnage au cinéma à deux reprises, même si pour ma part je prèfère Georges Descrières, qui campe un Arsène Lupin plus séduisant et charmeur, alors que celui de Robert Lamoureux est plus gouailleur et titi parisien. Ceci-dit les deux aspects se retrouvent dans l'oeuvre de Maurice Leblanc.

arsene-lamoureux    arsene_lamoureux_croquis 

Le site des auteurs : Les 1000 mystères d'Arsène Lupin