30 avril 2017

Middlemarch, Livre 1, chapitres 7 à 12

   Suite de notre lecture commune. Après avoir découvert les personnages de Dorothea, Celia et leur oncle, M. Casaubon et Sir James, nous faisons connaissance avec d'autres habitants de Middlemarch.  Le docteur Lydgate, qui vient d'arriver au village et qui ne déplaît pas à Rosemonde Vincy. Son frère, Fred, un jeune homme qui n'a pas terminé ses études, se lève tard, passe ses journées à jouer, lire ou monter à cheval. Il a une haute opinion de lui-même, mais pas de fortune. Il serait plutôt attiré par Mary... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 avril 2017

Middlemarch, Livre 1, chapitres 1 à 6

  Sur le forum Whoopsy Daisy Diana a proposé une lecture commune du "pavé" de George Eliot Middlemarch. J'ai ce livre dans ma bibliothèque depuis quelques mois, récupéré parmi les dons que les lecteurs font à la bibliothèque et je m'étais dit qu'un jour, peut-être, je le lirai... J'ai donc profité de l'occasion, car l'épaisseur du volume est impressionnante : plus de 1.000 pages, préface et appareil critique compris. Afin d'éviter d'abandonner trop vite notre lecture, nous lirons chaque semaine une cinquantaine de... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 avril 2017

Théâtre de Synge

Après avoir lu le récit de Synge de ses séjours dans les îles Aran, puis découvert quelle était sa vie, j'ai voulu lire au moins une de ses pièces de théâtre -la plus connue, Le Baladin du Monde occidental - afin de voir l'influence de ses voyages sur son oeuvre. Je me suis donc procuré, d'occasion, son théâtre et j'ai commencé par lire l'avant-propos de Françoise Morvan, la traductrice, dans laquelle elle explique son parti-pris de traduire l'anglo-irlandais parlé par les personnages par du français parlé en Bretagne en... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 avril 2017

Avril : G.B. Shaw

 Lorsque j'ai commencé ce Challenge, l'image que j'avais de George Bernard Shaw c'était un humoriste dont on citait de temps en temps (et de moins en moins) les aphorismes, à la manière d'un Oscar Wilde, sauf que j'étais bien incapable de citer une phrase de GB Shaw !!! Puis j'ai découvert un prix Nobel, socialiste, pacifiste et féministe. Alors disons-le tout net, même si je comprends le "message" que l'auteur a voulu transmettre avec Pygmalion, je n'ai pas trop apprécié l'histoire racontée dans la pièce. Shaw reprend le mythe... [Lire la suite]