effie-grayEncore une bonne surprise découverte par hasard parmi les DVD de la médiathèque où je travaille... Il ne m'a fallu que quelques mots sur la jaquette " époque victorienne", "écrit par Emma Thompson" et la liste des acteurs : Emma Thompson, Greg Wise, Julie Walters, David Suchet, Robbie Coltrane...

En visionnant le film j'ai découvert qu'il s'agissait de l'histoire vraie, et scandaleuse à l'époque, de la jeune épouse du critique d'art John Ruskin. J'avais entendu parler de lui lors du Mooc consacré à Oscar Wilde cet hiver, mais je ne connaissais rien de sa vie privée.

A vingt-et-un ans John Ruskin rencontre Euphemia Gray âgée de douze ans en Ecosse où elle demeure. Pour elle il écrit un conte de fées The King of the golden river . Lorsqu'elle atteint l'âge de dix-neuf ans il l'épouse. Mais Effie va rapidement se rendre compte que son mari l'idéalisait et après leur mariage, qu'il refuse de consommer, il la délaisse pour ses travaux. Ils vont vivre chez les parents de John, qui n'acceptent pas ce mariage, auquel ils n'ont pas assisté. La mère a un lien très fort avec son fils et Effie se sent très mal à l'aise.

Lors d'un séjour à Venise, John laisse son épouse totalement libre de se divertir, alors qu'il travaille à ses écrits. De même pendant un séjour en Ecosse avec le peintre Millais, il n'hésite pas à les laisser seuls ensemble pendant qu'il part donner des conférences à Edimbourg...

Millais a pitié d'elle et ne comprend pas l'indifférence de son mari. Il la convainc de le quitter pour "impuissance". Effie épousera ensuite Millais avec qui elle aura huit enfants, mais le film s'arrête avant..

Cette jeune fille et ses relations avec son mari m'ont fait penser au personnage de Dorothea Brooke Casaubon dans Middlemarch, que je suis en train de lire.

On voit encore le rôle de la femme, uniquement déterminée par son mari. Lady Eastlake, jouée par Emma Thompson dit très justement qu'il est horrible pour une jeune femme de perdre jusqu'à son nom en se mariant, puisqu'Effie se présente désormais comme Mrs John Ruskin... 

Heureusement conseillée par Lady Eastlake, Effie va reprendre sa vie en main et sera "l'une des premières femmes à demander le divorce", comme nous le précise la jaquette...

Un film qui fait réfléchir sur la condition féminine à l'époque victorienne...