agatha-doyleEncore un roman sur la disparition énigmatique d'Agatha Christie pendant quelques jours en décembre 1926. J'avais lu sur le même sujet Agatha Christie, le chapitre disparu de Brigitte Kernel, que j'avais trouvé un peu plat. J'attendais mieux de la part de François Rivière, spécialiste d'Agatha Christie.  Je ne peux pas dire que j'ai été enthousiasmée, mais par rapport au livre (que je n'ose même pas appeler "roman") de Brigitte Kernel, c'est quand même un peu plus construit.

Là où Brigitte Kernel se contentait de compiler ce qu'on savait sur l'épisode (disparition voulue par Agatha Christie à la suite de la mort de sa mère et de la découverte de la liaison de son mari, refuge dans un hôtel sous un nom d'emprunt, puis reconnue par un musicien), Rivière et Perge imaginent une intrigue. On part toujours des mêmes causes, de la mise en scène de la voiture abandonnée près d'un étang, mais les auteurs ajoutent des personnages qui vont graviter autour d'Agatha Christie : une journaliste de presse à scandale, venue faire un article sur sa fugue (mise au courant par une personne qui était dans la confidence) ; deux malfaiteurs qui tenteront une demande de rançon et une dame un peu insistante, qui aimerait "l'aider"...

En parallèle, Conan Doyle, pour qui Agatha Christie est une jeune consœur plus à la mode que lui, va se faire un devoir de tenter de la retrouver, avec l'aide d'un medium. On découvre un Conan Doyle vieilli, moqué pour ses interventions sur les esprits et les fées, ainsi que ses séances de spiritisme.

L'idée de base était bonne mais certains personnages nous restent mystérieux, ainsi que leurs motivations. Le personnage de Conan Doyle n'apporte pas grand chose à l'histoire, même si son ressenti est intéressant. Même si l'aventure n'a duré que dix jours, le roman aurait mérité d'être un peu plus étoffé. L'histoire se finit un peu en queue de poisson et on ne sait pas vraiment comment se termine la fugue d'Agatha. Le chapitre final, la rencontre rapide d'Agatha Christie et Conan Doyle, m'a paru un peu plaquée..