3-souris Il y a fort longtemps j'avais lu tous les Agatha Christie. Pour  certains je n'en avais gardé qu'un lointain souvenir. C'est le cas pour ce recueil de nouvelles, qui présente le texte qui a servi à écrire la pièce de théâtre La souricière, jouée à Londres en continu depuis 1952... En France La Cantatrice chauve de Ionesco n'est jouée "que" depuis 1957 !

Trois souris compte quand même 80 pages et permet donc de distiller le suspens, de voir les meurtres et les évènements se dérouler sous nos yeux. Le titre est celui d'une vieille comptine bien connue des anglais Three Blind mice. Je connaissais la version française où les souris ont juste le "poil gris". Dans la version originale les souris loin d'effrayer la fermière se font couper la queue avec un couteau à rôti ! Comme dans les Dix petits nègres (qui sont des indiens en VO) l'assassin va utiliser la chanson comme leitmotiv pour effrayer ses victimes et créer une ambiance angoissante.

Le premier crime a lieu à Londres. Une femme est assassinée. L'assassin sifflote la comptine et laisse un message qui y fait référence. Il laisse ensuite tomber un carnet où se trouve l'adresse d'une pension de famille qui vient d'ouvrir en pleine campagne. A la suite de violentes chutes de neige la maison est coupée du monde, les routes sont bloquées et le téléphone se fonctionne plus. Nous allons  assister à un parfait huis-clos où l'un des personnages est l'assassin. Mais lequel ? et quels sont les rapports qui existent entre eux ?

Comme souvent chez Agatha CHristie le meurtrier n'est pas toujours celui qui en a l'air. La période où se déroule l'histoire, l'immédiat après-guerre, est également propice aux révélations sur des actions plus ou moins avouables commises durant la guerre..

Le récit est assez classique, mais c'est toujours agréable de retrouver l'esprit d'Agatha Christie.

Le recueil est complété par cinq courtes nouvelles, dans lesquelles on retrouve Miss Marple et Hercule Poirot. Deux assassinats, des vols perpétrés par une étrange bonne, une malédiction et un enlèvement d'enfant qui seront rapidement résolus par les deux détectives après en avoir entendu le récit... Là encore du classique de l'énigme, mais ce sont les détails qui font la différence....