Deuxième jour à Edimbourg. Au programme le Château, une balade sur les traces de J. K. Rowling (et non d'Harry Potter !) et le Real Mary King's Close que nous serons obligées de repousser...

Au lieu de monter au Château par le Mound qui monte très raide, au point que des rampes sont installées à l'extérieur des immeubles !, nous passons par le North Bridge, qui devient le South Bridge, puis rejoignons l'esplanade du Château par High street, appelée aussi Royal Mile, la rue qui relie directement les deux demeures royales, Edinburgh Castle et le  Palace of Holyroodhouse, que nous visiterons plus tard... ça grimpe aussi, mais pas autant...

Première étape de la journée, le Château d'Edimbourg, pour lequel nous avions réservé les places avant notre départ, ce qui nous permet de gagner du temps pour y accéder. En arrivant il commence à pleuvoir, d'où les nombreux parapluies sur la photo !!! Nous y passerons toute la matinée. Différents musées et lieux de visite sont disséminés dans le château : la chapelle, le Grand hall, les caves du château, utilisées comme prison pendant la guerre d'Indépendance au XVIII ème siècle, le Palais royal où sont exposés les joyaux de la couronne et présente les appartements royaux (chambre de Marie Stuart), ainsi que deux musées consacrés à l'armée et à l'Histoire militaire. Avec à nouveau de beaux écossais en kilt ...
Nous avons déjeuné rapidement au Redcoat Café, un self à l'intérieur du château, avec vue sur Edimbourg et le fameux One O'Clok Gun.Tous les jours à 13h, ce canon  est l'attraction à ne pas manquer ! Un soldat, après une série de pas rythmés, tire un coup de canon, puis se présente au public, qui peut se faire photographier avec lui... Pour le clin d'oeil, nous avions pris un paquet de chips parfum Haggis...

050-chateau 068-chateau 079-chateau 083-chateau  054-chateau  059-chateau 067-chateau 071-chateau 066-chateau  074-chateau 077-chateau  084-chateau053-chateau 086-dejeuner-chateau 

Nous avions rendez-vous à 13h30 pour une promenade Harry Potter  devant la Cathédrale St Gilles. Notre guide Charlotte était très sympathique. Elle nous a entrainé sur les traces de J.K. Rowling et nous a montré les lieux et les objets qui l'avaient inspirée pour ses romans. Nous avons ainsi découvert la trace de ses mains sur le sol ; des licornes, symboles de l'Ecosse et autres animaux fantastiques sculptés ;  une fontaine à la mémoire de femmes accusées de sorcellerie et brûlées vives ; le café Elephant House qui se revendique comme étant le café où J.K. Rowling a écrit la majorité de ses livres. Pour le dernier volume cependant, elle avait les moyens de se payer une chambre à l'hôtel Balmoral, beaucoup plus couteux !! 
Un petit tour au dessus de Victoria street, aux façades colorées et aux boutiques incongrues (Le chemin de Traverse ?) : un marchand de balais (qui a fermé depuis), un magasin de sorcellerie, un restaurant Bertie, tout proche du fameux cimetière Greyfriars, où l'on peut lire les noms de Thomas Riddle ou McGonagall. Nous avons pu voir aussi le Collège George Heriot, qui aurait pu servir de modèle à Poudlard, comme une grande partie des écoles anglaises, fonctionnant avec des maisons, des préfets etc.....

087-st-gilles 088-mains-jkrowling 089-licorne  090-puits-sorcière090-puits-sorciere 092-boutique 093-boutique 095-elephant-cafe 099-chemin-traverse 100-chemin-traverse 103-cimetière 105-cimetiere 106-cimetiere

Le tour s'arrête à la sortie du cimetière. Mais comme ce lieu est réputé être hanté et dangereux la nuit, faisant l'objet de nombreux tours guidés nocturnes, nous sommes ensuite retournées à l'intérieur pour le visiter plus en détail... A l'entrée du cimetière se trouve la tombe du chien Bobby, dont l'histoire est célèbre. Sa statue est aussi un haut lieu pour les touristes. Il faut apparemment toucher son nez, comme porte-bonheur, ce qui explique sa couleur ! L'atmosphère est très gothique, certaines tombes sont en mauvais état et malgré les parterres d'herbes aromatiques et comestibles qui s'y trouvent, j'avoue que je ne m'y aventurerais pas la nuit. 

101-bobby 102-pub-bobby 107-cimetiere 109-cimetiere 110-cimetiere 113-cimetiere 111-cimetiere 112-cimetiere114-cimetiere

 

Nous avions prévu de rejoindre ensuite le Real Mary King's Close pour une visite souterraine d'anciennes ruelles figées dans le temps. Nous n'avions pas réservé, ne sachant pas exactement à quelle heure nous pourrions y être. Impossible d'avoir un billet dans l'heure qui suivait, nous avons donc pris des billets pour le surlendemain et avons porté nos pas vers le petit Musée de écrivains, tout proche et gratuit, consacré aux trois grands écrivains écossais classiques : Walter Scott, Robert Burns et Robert Louis Stevenson. Le musée est une maison classique d'Edimbourg, dans laquelle un étage est consacrée à chaque écrivain. Le sous-sol est dédié à Stevenson, on y trouve des portraits, l'histoire de sa vie, de ses voyages, des objets lui ayant appartenus. Aux étages supérieurs Burns et Walter Scott, mais aussi quelques clins d'oeil à des écrivains plus modernes, comme Ian Rankin, dont je lisais l'un des romans pendant notre séjour.

118-musee-ecrivains 119-stevenson 120-burns  121-bustes122-rankin-rebus 129-musée-écrivains

Deux écossais (dont un très beau !!!! ) ont croisé notre route au retour....

130-écossais 131-jamie

Et pour terminer la journée, dîner dans un restaurant indien...

132-lassi 133-rest-indien 134-resto-indien