cache cache hotel Dix-septième volume des aventures d'Agatha Raisin.

Avec M.C. Beaton les aventures se suivent... et se ressemblent !! Après avoir lu quelques tomes de sa série Agatha Raisin, on a un peu l'impression de relire à chaque fois la même histoire, avec simplement des personnages différents. A la fin du volume précédent James Lacey était de retour et proposait à Agatha de partir ensemble en vacances... Là encore M.C. Beaton joue sur les relations entre les deux ex-époux, sur le mode " je t'aime, moi non plus", d'une façon si appuyée que c'en devient lassant. De même que tous ces personnages qui n'ont de cesse de s'intéresser à sa vie sentimentale.

Les voilà donc partis pour Snoth-on-Sea (et non pas Burryhill-on-Sea, comme indiqué dans le résumé au dos de l'ouvrage, par ailleurs truffé d'erreurs, à se demander si la personne qui a rédigé ce texte a lu le livre ! la réponse est  : non .) Evidemment, comme à chaque séjour d'Agatha Raisin en bord de mer*, le climat est pourri, l'hôtel est miteux et un crime est commis ! Comme la victime a été étranglée avec le foulard d'Agatha elle est soupçonnée dans un premier temps, mais rapidement innocentée. Donc, non elle ne se voit PAS "obligée de résoudre l'affaire depuis sa cellule de prison" (cf la 4ème de couverture !!)

Agatha, touchée au vif va vouloir résoudre l'enquête, mais James quitte l'hôtel et part finir ses vacances en France. Elle est alors rejointe par Sir Charles et une partie de ses employés de l'agence de détectives qu'elle a ouverte. Evidemment Agatha, toujours gaffeuse, se met dans des situations dangereuses, un nouveau meurtre est commis, l'enquête s'accélère...

Même en sachant à l'avance ce qui m'attend, je me laisse toujours embarquer aussi facilement dans une nouvelle aventure d'Agatha Raisin. Même si par moment le personnage est "too much", les situations exagérées et le dénouement toujours trop vite expédié, comme un bonbon trop sucré, mais si tentant...

* Vacances tous risquesSale temps pour les sorcières