angelus XII ème siècle en Occitanie, Jordi de Cabestan et ses ouvriers sculptent des anges de pierre pour les cathédrales en construction. Mais deux de ses compagnons sont tués et leur cadavres sont retrouvés affublés d'ailes,  afin de figurer des anges morts.
Les Cathares, un groupe de croyants qui se veulent des Vrais Chrétiens, sont soupçonnés de ces crimes. Ils professent en effet une religion simplifiée, dépourvus des artifices que sont les dorures et les  représentations des saintes figures . Ils mènent une vie saine, où la pureté est reine. Ainsi dame Aloïs de Malpas, tisserande, qui va tâcher de découvrir qui a pu agresser son époux dans la vraie foi et qui leur veut du mal.
Accompagnée dans sa quête par Rotland et Guilhem, un jeune garçon aux sens particulièrement aiguisés, elle va croiser sur sa route Raimon de Terme, jeune noble fraîchement adoubé, lui aussi sur la piste de l'assassin. 
Il faudra que les trois enquêteurs se rencontrent pour permettre la résolution de l'énigme.

J'ai beaucoup aimé ce polar médiéval à l'intrigue si originale. L'auteur nous  mène dans différents lieux, différentes couches de la société et nous découvrons ainsi la vie des compagnons dans l'enceinte de l'abbaye,  les intrigues des hauts dignitaires de l'Eglise et la vie quotidienne des plus humbles. Il nous présente aussi des adeptes de la nouvelle religion Cathare, qui loin d'être des hérétiques, veulent simplement vivre leur foi de façon moins ostentatoire.

Je me réjouis de rencontrer prochainement l'auteur, même si ce n'est que virtuellement, pour l'entendre nous parler de son roman...

rencontre-soulie-12juin