22 janvier 2017

Les Hauts de Hurlevent, l'audio book

J'ai lu Les Hauts de Hurlevent lorsque j'avais dix-huit ans et je me souviens d'avoir beaucoup aimé le roman, mais j'avoue que je gardais surtout en mémoire le film avec Laurence Olivier et David Niven.  J'ai profité du Challenge Les soeurs Brontë pour relire le roman, ou plutôt l'écouter, comme je l'avais déjà fait avec Jane Eyre. J'ai emprunté l'audio-book à la bibliothèque et j'ai été agréablement surprise en l'ouvrant sur mon PC de voir qu'un e-book y était joint. Je trouve que c'est une très bonne... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 novembre 2016

Hurlevent, film de Jacques Rivette

  Après avoir visionné des versions plus ou moins réussies du roman d'Emily Brontë, Les Hauts de Hurlevent, j'ai trouvé à la bibliothèque une adaptation française de Jacques Rivette, datée de 1985. Rivette a transposé l'action dans le sud de la France au débuts des années 1930. Catherine et Hindley Earnshaw, deviennent Catherine et Guillaume Sennevier. Heathcliff est renommé Roch. Edgar et Isabella Linton quant à eux sont Olivier et Isabelle Lindon. Le film, qui annonce, contrairement aux autres, être inspiré par les... [Lire la suite]
27 octobre 2016

Les Hauts de Hurlevent, film de Andrea Arnold, 2011

  Voici la troisième adaptation du roman d'Emily Brontë que je visionne. Après celle, classique de William Wyler, et celle de Bunuel, transposée au Mexique, voici une version plus récente de Andrea Arnold. Le film commence avec un Heatcliff jeune, enfermé et fou de rage, tapant du poing contre les murs de la remise. Il se terminera également avec Heatcliff, enragé et hurleur... Pas de voisin qui arrive par une nuit de tempête et demande refuge chez Heatcliff. D'ailleurs les mots "Wuthering heights" ne sont jamais... [Lire la suite]
02 octobre 2016

Les Hauts de Hurlevent, film de Luis Bunuel, 1954

Transposition du roman d'Emily Brontë, les Hauts de Hurlevent (Abismos de pasión) au Mexique,  tourné en 1954, en noir et blanc. Les prénoms des personnages sont hispanisés Cathy devient Catalina, Heathcliff est Alejandro, Hindley devient Ricardo, Edgard est Eduardo et sa soeur Isabella est Isabel. La demeure des Hauts de Hurlevent est nommée la "Grange". Le film démarre au retour d'Alejandro, ancien  domestique de Ricardo, revenu pour se venger. Enfant trouvé et ramené par le père de Catalina et Ricardo, Alejandro... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 septembre 2016

Les Hauts de Hurlevent, film de William Wyler, 1939

Comme je l'ai fait cet été pour Jane Eyre, je vais comparer quelques adaptations du roman d'Emily Brontë Les Hauts de Hurlevent (Wuthering Heights) . Je n'ai malheureusement pas eu le temps de relire le roman auparavant, mais je le ferai dès que possible. Pour commencer, j'ai revu le grand classique de 1939, film américain  avec tous ses poncifs, ses codes mais malgré tout, son charme certain, d'autant que le film est en noir et blanc, avec une musique très hollywoodienne... Le film commence par un soir de tempête de neige,... [Lire la suite]
19 septembre 2016

Jane Eyre, le livre...

  ... ou plutôt l'audio-book ! car sur ce coup-là, j'ai fait ma feîgnasse... En visionnant les différentes versions de Jane Eyre, je me suis rendue compte que, si je connaissais l'histoire pour avoir vu un ou deux films, je n'avais en fait jamais lu le livre ! Mais comme ma PAL pour l'été était déjà bien haute, j'ai opté pour la version audio, qui me permet de broder en même temps.  L'audio-book, emprunté à la bibliothèque, est lu par Mélodie Richard, une comédienne parfaite pour ce texte. Sa voix est jeune, sensible,... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 août 2016

La Prisonnière des Sargasses

  Ce livre est dans ma bibliothèque depuis fin 1981. A l'époque j'avais étudié à la fac un extrait de Voyage in the Dark (Voyage dans les ténèbres) et j'avais acheté ce roman, sans avoir aucunement conscience qu'il avait un quelconque rapport avec Jane Eyre, que je n'avais d'ailleurs pas lu... Il a fallu attendre ce Challenge Brontë pour que je le lise enfin... Le roman est divisé en trois parties, mais la dernière, très courte est plus une conclusion qui révèle ce dont le lecteur se doutait depuis quelque... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 août 2016

Le Professeur, Charlotte Brontë

  Le Professeur  est le premier roman que Charlotte Brontë envoya aux éditeurs, en même temps que ceux de ses soeurs, mais, contrairement aux oeuvres d'Emily et Anne, il fut systématiquement refusé. Ce n'est qu'avec Jane Eyre, bien plus abouti, qu'elle accéda à la notoriété. Le héros de cette histoire, William Crimsworth, est orphelin comme Jane Eyre. Sa mère était noble, son père marchand. Comme Jane, il est recueilli par ses oncles maternels qui l'envoient faire des études, pendant que son frère aîné suit les... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 août 2016

Jane Eyre : mini série BBC, 2006

 J'avais lu beaucoup de bonnes critiques sur cette adaptation de la BBC en mini série de quatre épisodes. Je l'ai donc découverte, après avoir vu (ou revu) récemment les films de 1944, 1996 et 2011. J'espèrais que le format, presque quatre heures, allait permettre de davantage développer l'enfance de Jane, d'autant que j'étais ravie de retrouver l'actrice qui jouait Lucy dans Le Monde de Narnia en Jane enfant. Malheureusement, comme dans la plupart des autres adaptations, la période de l'enfance chez Mrs... [Lire la suite]
Posté par DViolante à 19:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 juillet 2016

Jane Eyre, film de Fukunaga

Troisième adaptation de Jane Eyre visionnée dans le cadre du Challenge Brontë. L'adaptation de 2011 a comme originalité de démarrer après l'épisode du mariage raté, au moment où Jane s'enfuit. Soit le dernier tiers du roman. Jane est recueilli dans la famille Rivers, chez qui elle va demeurer une année. Cet épisode est la plupart du temps très peu développé, voire carrément zappé, dans les adaptations. C'est donc intéressant qu'ici il serve de scène de départ, à partir duquel des flash back nous raconteront peu à peu l'histoire de... [Lire la suite]