C'est ma fille qui m'a fait découvrir cette trilogie de Suzanne Collins. Elle avait commencé à la lire en français, puis en anglais. Elle était si accro à l'histoire qu'elle attendait avec impatience le film tiré du premier volume. Elle s'est précipitée au cinéma lors de sa sortie, avec des copines, puis m'y a entraînée...

Je dois dire que cette dénonciation de la dictature et des jeux télévisés de télé réalité m'a beaucoup plu. D'autant que le film était esthétiquement très réussi : beaucoup d'effets spéciaux, des maquillages très pointus, des décors superbes. Bien sur, cela n'empêche pas le sujet d'être horrible.

L'histoire se déroule dans une Amérique du Nord dévastée, divisée en treize districts, qui ont chacun leur spécialité et leur population spécifiques (le district 12 par exemple est celui des mines et des mineurs, le premier district est le siège du pouvoir, nommé le Capitole). Autrefois une révolte, démarrée dans le treizième district, a embrasée le pays. Le Capitole a répliqué, détruit en totalité le treizième district et maté les autres révoltés. En guise de répression, et pour que le peuple se souvienne qu'il ne doit pas recommencer, l'autorité a mis en place les "Hunger games".

Des jeux annuels, où chaque district doit envoyer deux "tributs" : des enfants ou adolescents tirés au sort lors d'une cérémonie appelée "moisson". Chaque année un garçon et une fille sont ainsi choisis pour participer aux jeux. Seuls certains districts envoient des volontaires aguéris et entrainés au combat. Car dans une arène, qui ressemble à une jungle, remplie de pièges et d'animaux génétiquement modifiés, les vingt-quatre tributs vont devoir se défier à mort. Il ne devra rester qu'un seul gagnant.

Nous suivons l'histoire par les yeux de Katniss Everdeen, qui a choisi de remplacer sa jeune soeur, désignée comme tribut, pour tenter de survivre aux Jeux. Le second tribut sera Peeta, un de ses amis d'enfance. A eux deux ils vont s'entraîder et tenter de déjouer les pièges tendus par le Capitole et les autres participants... Jusqu'au moment où il ne restera plus qu'eux deux en lice...

***

Le film m'a beaucoup plu. Les images sont grandioses. Les personnages insoutenables. Certaines scènes sont très touchantes, d'autres absolument atroces. C'est donc tout naturellement que j'ai voulu connaître la suite des aventures de Katniss et Peeta.

Je n'ai pas lu le premier volume, ma fille m'ayant affirmé que le film était assez fidèle, à quelques détails près et j'ai enchaîné le deuxième épisode. J'avoue que dès le début, l'auteur nous reprend dans ses griffes, on espérait que Katniss et Peeta, après les épreuves traversées, auraient mérité une vie tranquille, mais ce n'est pas le cas. En effet ils ont défié le pouvoir en ressortant vivants (mais pas indemnes) tous les deux de ces jeux. Après une tournée des districts, qui fait partie du folklore organisé autour du vainqueur, les jeux suivants se préparent. Katniss et Peeta, qui devaient être les mentors des nouveaux tributs, se retrouvent être selectionnés à nouveau, et diaboliquement confrontés à d'anciens vainqueurs des autres districts.

Cette fois-ci les dés sont pipés, et Katniss et Peeta auront du mal à vaincre, malgré le vent de révolte qui se lève doucement et dont Katniss est le détonnateur...

 Le second volume démarrait donc sous les meilleurs auspices, promettant du suspense et encore beaucoup de scènes difficiles à supporter. On espérait malgré tout un minimum de solidarité entre les tributs... Je dois dire que j'ai eu un peu de mal à comprendre toutes les subtilités de l'histoire, et quelques passages m'ont laissé songeuse. J'ai eu beaucoup de difficultés à visualiser l'arène et à enregistrer les noms des vingt-quatre tributs...

Néanmoins la fin du volume nous interpelle et nous nous interrogeons sur ce qui se passe à l'extérieur de cette scène fermée représentée par l'arène...

Evidemment nous sommes obligés de nous précipiter sur la suite pour connaître le dénouement de l'histoire...

hunger-games