Presqu'un an que j'ai entamé la lecture du troisième volume du Livre perdu des sortilèges, et j'avoue que j'ai fini par le lâcher sans aller au bout, ce qui est plutôt rare chez moi. Mais il faut dire que j'avais déjà eu cette tentation pour les deux tomes précédents. Après avoir fait une incursion au XVI ème siècle élizabétain, Diana et Matthew sont de retour dans leur époque. Diana est enceinte de jumeaux, ce qui cause quelques soucis et interrogations dans la communauté des vampires. 

J'avoue que je me suis ennuyée en lisant Le noeud de la sorcière, même si certaines idées sont bonnes : Cora, la vouivre, familier de Diana, le "tissage" de fils par Diana est aussi assez spectaculaire. Mais dans l'ensemble l'intrigue n'avance pas, la narration est lente et surtout je me suis perdue dans les personnages. Beaucoup trop nombreux, je ne me souvenais plus qui était qui. La "descendance" de Matthew en particulier m'a posé beaucoup de soucis. Les histoires de dominations, d'alpha (je pensais que celà n'existait que chez les loups garous) ont fini de me perdre. C'est donc arrivée aux 3/4 du livre environ que j'ai décidé d'arrêter ma lecture définitivement et de passer à autre chose...

L'ouvrage aurait certainement gagné en clarté avec un index des personnages et en raccourcissant certaines intrigues secondaires.

noeud-sorcière