Enfin un roman fantastique qui change un peu des éternels vampires amoureux des lycéennes...

J'avais remarqué que pas mal de blogueuses parlaient avec passion de cette série Les Chroniques de MacKayla Lane de Karen Marie Moning. Et pour changer un peu, j'ai voulu essayer aussi. Verdict : on en devient très rapidement accro.

L'héroïne, MacKayla Lane est une jeune fille du sud des Etats-Unis dont le principal souci est d'accorder la teinte de son vernis à ongles à la couleur de son maillot de bain pour bronzer au bord de la piscine. Mais lorsqu'elle apprend que sa soeur Alina, partie faire ses études à Dublin, vient de se faire sauvagement assassiner son monde bascule. Encore plus quand sur le répondeur de son portable sa soeur lui lance un dernier appel au secours. Mac part pour Dublin et découvre un monde insoupçonné où les faës ont envahis notre monde. Mac va aussi se découvrir des pouvoirs, celui de voir les Seeli et les Unseelie, puisqu'elle-même est une sidhe-seer. Elle va alors se trouver précipitée dans le monde des bas-fonds de Dublin, et même dans certains quartiers fantômes qui n'existent plus sur les cartes. Elle fera des rencontres d'êtres, tous plus étranges les uns que les autres, avec le désir de venger sa soeur....

J'ai beaucoup aimé ce premier tome, même si l'on sent bien qu'il s'agit pour l'auteur d'introduire les personnages et l'intrigue. Beaucoup de bonnes trouvailles, de personnages inquiétants, d'ombres menaçantes....

J'ai hâte de découvrir la suite des aventures de MacKayla (déjà sur ma table de chevet)...

 

fievre-noire